les gares

 

 

Les gares du réseau départemental, en briques rouges, étaient minimalistes : bureau, stockage matériel, salle d'attente, quelquefois une halle à marchandises accolée à la gare.

Seules les grandes gares comme Saint-Brieuc, Lannion, Tréguier, Paimpol ou Lamballe possèdaient un logement pour le chef de gare et des remises pour les machines.

Beaucoup de gares rurales n'étaient qu'un simple abri voyageurs en bois et même dans quelques cas un simple panneau signalait l'arrêt.

 

8plestin-gare-1.jpg

Plestin les Grèves 

ancienne-gare-erquy.jpg

Erquy

gare-de-lezardrieux.jpg

Lézardrieux

gare-nd-du-guildo2.jpg

Le Guildo

gare-perrosg.jpg

Perros

matignon2-1.jpg

Matignon

gare-lanrivain.jpg

Lanrivain

gare-de-plemy-1.jpg

Plémy

gare-lanloup-1.jpg

Lanloup aujourd'hui

Port a la duc 2

 

Port-à-la-Duc aujourd'hui

Aux terminus de chaque ligne, une plaque tournante permettait par un système très simple de faire repartir la loco d'où elle venaiit. Un seul homme suffisait à en assurer le fonctionnement (voir photo ci-dessus Perros et ci-dessous Saint-Brieuc). 

Saint brieuc5

 

Plaque tournante

 

 

 

 

.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site